Posts Récents

« La Conversation » mise en scène par Alain Sachs avec Aurélien Wiik et Alain Pochet au Théâtre du G


Cette pièce de théâtre "La Conversation". est sûrement un des paris les plus magnifiques et réussis de ce formidable grand auteur et regretté Jean d'Ormesson. En effet, ce dernier écrivit une œuvre qui sans le savoir peut-être était dés son origine créée pour être jouée au théâtre.

Cet ouvrage « La Conversation » a cette écriture si singulière qu'elle en devient dramaturgique. Est-ce le fruit d'un hasard de la part de notre génie littéraire ou un coup de maître pour amener sur le plateau ce dialogue fictif qu'aurait eu le fin stratège politique et génial militaire Bonaparte, alors Ier consul, avec son confident et ami Cambacérès, aussi deuxième consul ...Une conversation certes unique donnée dans les alcôves secrètes d'une pièce qui annoncera la destinée du monde et les plans du futur empereur Napoléon Bonaparte.

Aucun détail dans la dramaturgie n'est laissé de côté telle la scène du jeu d'échec ou celle jouée par le rideau de velours rouge dans lequel se drape Bonaparte ou encore la couronne enfantine rappelant aussi la jeunesse de ce fier conquérant qui rêve de se voir élevé au rang des chefs les plus glorieux de son temps. Pourtant Bonaparte est premier consul, un jeune colonel célébré pour ses conquêtes victorieuses d'Italie en Egypte, d'Orient en Occident. Il compte déjà parmi les plus renommés. Bonaparte n'hésite pas à se comparer à des génies de l'antiquité comme César ou Alexandre le Grand. Le metteur en scène Alain Sachs glisse aussi dans le texte quelques unes des célèbres répliques du futur empereur Napoléon, collant alors un peu plus à la réalité de cet échange imaginaire .

copyright Stéphane Kerrad

La virtuosité du jeu des acteurs, leur duo parfois fantasque fonctionne à merveille. Aurélien Wiik, un acteur qui ne cesse de monter, est fascinant de puissance théâtrale et de créativité.il incarne avec force, énergie et simplicité la majesté de ce très grand homme Bonaparte. Son comparse, le comédien Alain Pochet est tout aussi magnétique, généreux et inventif alors qu'il avait déjà tenu ce rôle des années auparavant auprès de Maxime d'Aboville.

On imagine aisément ce soir là que l'âme de ce maître d'œuvre Jean d'Ormesson veillât discrètement sur la troupe et sur son succès. Le public en effet capté sortit enchanté d'avoir assisté à cet échange unique entre le jeune génie militaire Bonaparte et son ami Cambacérès. Nous nous sentions aussi un peu comme dans la peau d'espions ou de grands enfants dissimulés derrière quelques cachettes afin de tout entendre.

C'est une version étonnante et jouissive qui est donnée à voir sur le plateau majestueux du beau Théâtre du Gymnase Marie Bell. La scénographie, le décor, les costumes et la lumière sont un plus pour cette belle création théâtrale mise en scène par le très doué Alain Sachs assisté ici par Corinne Jahier...Une pièce des plus populaires au noble sens du terme dont le caractère pédagogique permettra aux petits comme aux grands de revisiter de façon légère et intelligente l'histoire ... Notre histoire.

"La Conversation" est une partie de plaisir à découvrir pour cette fin d'année et à s'offrir pour les fêtes !

Safia Bouadan

Distribution artistique :

A L'affiche au Théâtre du Gymnase Marie-Bell - 38 boulevard de Bonne Nouvelle

Auteur : Jean D'Ormesson 75010 Paris

Acteurs : Aurélien Wiik, Alain Pochet Téléphone : 01 42 46 79 79 Metteur en scène : Alain Sachs

Assistante à la mise en scène et aux décors:Corinne Jahier Réservations billetreduc

Costumes: Pascale Bordet

Lumière: Muriel Sachs et Pierre Mille

Photographie de plateau: Stéphane Kerrad

  • Instagram Social Icon
  • Facebook Basic Square

Contact direction: londebleuecrea@gmail.com | Téléphone Association: 0652326052

SIRET :482 146 479 000 35/ Code APE: 90001Z 

Inscrite à la SCPP , la SCAM et la SACD

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now