Posts Récents

Interview de Michel Voletti pour la création-lecture musicale et dramatique "De profundis"


1/ Bonjour Michel, comment est né ce magnifique projet de lecture musicale ?

Le De Profundis d’Oscar Wilde et moi, c’est une longue histoire. J’ai été le premier à faire une adaptation de cette sublime lettre pour la scène. C’était il y a longtemps… Cette première version était déjà accompagnée de musiques de Chopin, mais enregistrées. Pour une reprise, je désirais quelque chose de différent. C’est en voyant le grand pianiste Pascal Amoyel accompagner Jean Piat au théâtre de Paris que le déclic s’est fait. Je suis allé voir Pascal et lui ai parlé du projet. Après avoir lu le texte de Wilde, il m’a dit que c’était une excellente idée et m’a proposé de programmer le spectacle pour le festival Note d’Automne qu’il dirige au Perreux Sur Marne. C’est comme ça que la nouvelle version est née.

2/ Comment s'est faite la rencontre avec ton formidable pianiste Mickaël Lipari-Mayer?

Là aussi, c’est grâce à Pascal Amoyel. Mickaël a commencé à apprendre le piano à l’âge de 5 ans avec Pascal ! Il a fait son premier concert à 6 ans ! Après de nombreux prix à travers la France, Mickaël est parti avec une bourse étudier au Canada puis aux Etats-Unis. Après 9 ans d’absence, il vient de rentrer en France pour mon plus grand bonheur, car, après sa performance à Note d’Automne, je n’aurais pas repris le spectacle sans lui.

3/Quelles ont été les étapes de travail pour monter ce spectacle à la fois musical et dramatique? Les difficultés rencontrées?

Difficultés ?

Je ne vois pas de quoi vous parlez chère Safia… Quand on aime, rien n’est difficile… il suffit de trouver les solutions ! Et surtout de travailler avec les bonnes personnes !

Pour ce spectacle, il fallait surtout trouver l’équilibre entre texte et musique. Le texte étant très intense, la musique doit permettre des plages de respiration pour le public. La colonne vertébrale musicale du spectacle étant Chopin, le choix des compositeurs était très important et Mickaël Lipari-Mayer a su trouver les morceaux qui correspondaient aux différents passages de la lettre et les adapter à la perfection. Cela tout en restant avec des musiciens qui avaient tous un rapport avec Chopin ou sa musique.

4/ Lire et vivre en direct sur le plateau du Ranelagh les mots de ce chef d'œuvre De profundis plein de vérité d'Oscar Wilde , que ressens- tu ?

C’est un plaisir intense que de pourvoir partager ce texte sublime avec le public. La « lecture » est une façon différente d’aborder un texte sur scène.

Le comédien doit rester dans la sobriété et juste se laisser guider dans ses émotions par les mots. Avec une lettre aussi forte que ce De Profundis, il n’y a rien d’autre à faire que de se laisser porter. Si on réussit ça, c’est un moment magique !

5/ Quel message au delà des mots pour toi ?

Si Oscar Wilde n’avait pas été emprisonné, il n’aurait jamais écrit cette sublime lettre. Mais surtout, la prison lui a permis de trouver une face cachée de lui-même et de s’ouvrir au monde et de découvrir le Christ, la beauté de l’âme, l’humilité. La prison l’a libéré !

6/ Parle-nous des moments forts que vous avez rencontrés ?

L’accueil du public lors de notre toute première au festival Note d’Automne. Je ne m’attendais pas du tout à une telle réaction.

Mais l’aventure ne fait vraiment que commencer… J’espère que nous allons avoir plein de moments forts !

7/ Le retour du public et de la presse lors de cette belle première que nous avons vécue ?

La première était il y a 3 jours, c’est encore un peu tôt pour la presse. Mais les retours semblent bons…

Voici deux belles phrases extraites des premières critiques qui viennent de tomber : « Un des plus beaux témoignages qui soient sur la passion ! »

et « Un de ces moments magiques qui vous habitent longtemps après avoir quitté le théâtre. » ….

8/ Avez-vous prévu un enregistrement musical ou DVD de votre spectacle ?

Oui, nous allons faire une captation du spectacle.

9/ Un vœu à formuler ?

Que chacun puisse se libérer de ses chaines et de celles de la société sans passer par la case prison !

Propos recueillis par Safia Bouadan

A l'affiche au Théâtre du Ranelagh depuis le 7 octobre et tous les lundis à 20h30 pour 9 représentations exceptionnelles

Réservations : 01.42.88.64.44 /

ou sur le site : www.theatre-ranelagh.com

Distribution :

Michel Voletti :acteur- récitant

Mickaël Lipari-Mayer: pianiste

avec la complicité de Pascal Amoyel

Photographie de plateau : Philippe Escalier

  • Instagram Social Icon
  • Facebook Basic Square

Contact direction: londebleuecrea@gmail.com | Téléphone Association: 0652326052

SIRET :482 146 479 000 35/ Code APE: 90001Z 

Inscrite à la SCPP , la SCAM et la SACD

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now