Posts Récents

«Le secret de Sherlock Holmes» mis en scène par Christophe Guillon et co-écrit par Christian Cheval


Brillant, drôle, rythmé, très bien écrit et …. Tellement bien joué ! On se reégale dés les premières réparties originalement pensées et écrites par les auteurs Christophe Guillon aussi metteur en scène et son complice Christian Chevalier. Les dialogues font mouche et sont ciselés à la manière des films de Michel Audiard . La galerie de personnages qui défilent est truculente dont le célèbre Sherlock Holmes pas encore reconnu au moment où l'intrigue théâtrale commence et où il tombe sur le Dr Watson, lui-même à la recherche d'un toit. On est comme happé dans l'histoire et en même replongés en enfance dans une cour de récréation où chacun joue à se faire rire et peur à la fois! Cette création dramatique est volontairement très cinématographiée comme le metteur en scène nous le confie faisant sienne la maxime de Sherlock : “Rien ne me fait plus peur qu’une crise d’ennui aiguë". Il ajoute " Je désire que le spectateur trouve ou retrouve lors des représentations toute la magie des feuilletons populaires sur grand écran.» Et c'est réussi !

La scène s’ouvre sur le Londres de 1881 et sur l’assassinat d’un homme dont le corps encore chaud et sanguinolent est à la morgue. L’enquête qui va se dérouler bon an mal an aura beaucoup de ressorts dramatiques touchant l'intimité des deux hommes .Elle scellera aussi l'amitié entre Sherlock Holmes encore inconnu à l'époque des faits : Xavier Bazin est convaincant en gentleman névrosé et drogué, fort suffisant mais génial. Le Docteur Watson, épicurien débonnaire.est campé avec justesse par le très doué Hervé Dandrieux. L’inspecteur Lestrade , soulignons ici la prestation d' Emmanuel Guillon exceptionnel dans ce rôle policier. Ce dernier personnage masculin d'une énergie peu commune virevolte et sautille de sottises en bévues. Il est pleutre et lâche mais d’une naïveté tellement enfantine qu’il en devient émouvant.

.La présence sensuelle et envoûtante du seul personnage féminin de la pièce apporte une touche de gravité et d’émotion: la comédienne Laura Marin à la présence charismatique est intense dans ce rôle de Kathryn Steppleton. Nos trois comédiens assurent avec brio plusieurs personnages au sein desquels se terre notre meurtrier. Les comédiens s’amusent et jouent au sens premier du terme. Ils nous réjouissent et on joue avec eux comme dans le jeu du Cluedo.

Le décor dont les changements rapides sont adaptés à la scénographie de Renato Ribeiro respecte la fluidité nécessaire à la mise en scène . La création photographique et visuelle pensée par Pascale Moine et les costumes imaginés par Héloïse Fournier assistée de Clara Drumez sont aussi soignés et harmonieux. L'ensemble est fort bien mené et nous fait basculer dans un univers de cartoon et de film à la Hellzapoppin.

On est embarqués par l’histoire, conquis par l’humour décalé, admiratif devant la multiplicité des références littéraires et culturelles.

Guettez donc dans nos théâtres ces prochains jours la venue de cette comédie Ovni et délirante.

Quel bonheur que ce spectacle inclassable !

Violaine Heckel et Safia Bouadan.

Distribution artistique :

Auteurs : Christophe Guillon, Christian Chevalier Artistes : Xavier Bazin, Hervé Dandrieux, Christophe Guillon, Emmanuel Guillon et Laura Marin Metteur en scène : Christophe Guillon

Scénographie de Renato Ribeiro

Création photographique et visuelle: Pascale Moine

Création costumes : Héloïse Fournier assistée de Clara Drumez

  • Instagram Social Icon
  • Facebook Basic Square

Contact direction: londebleuecrea@gmail.com | Téléphone Association: 0652326052

SIRET :482 146 479 000 35/ Code APE: 90001Z 

Inscrite à la SCPP , la SCAM et la SACD

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now