"Bernard Dimey, père et fille" ...Entre émotion et poésie : le récit d'une belle rencontre!


Sur le plateau à peine éclairé, la voix profonde de Richard Bohringer nous plonge dans un univers sensible où l'acteur déclame un poème de Bernard Dimey. Cet artiste rebelle, brillant poète, créateur du titre mythique "Syracuse" est aussi le père de Dominique Dimey. Cette belle artiste chanteuse et comédienne nous invite à le rencontrer à travers le magnifique récit de leur incroyable rencontre.


Parsemé de chansons et de poésie, cette histoire s'ancre dans ce lieu mythique : le "LuxBar" où se croiseront leurs destinées . Doucement, pas à pas, de rires en sourires puis de secret bien gardés en secrets dévoilés, une relation timide puis intense et complice se fera. Les émotions qui traversent l'artiste sont palpables pour le public projeté dans un voyage intime et inattendu.


C'est beau ...Les tranches de vie tissées en chansons se déroulent tel un tapis musical et poétique tout au long de ce spectacle intimiste sous la virtuosité du pianiste Charles Tois. Leur complicité naissante va changer le parcours de cette jeune actrice Dominique dont la discrète vie bascule vers une nouvelle destinée liée à celle de ce père retrouvé, Bernard Dimey, un artiste illustre mais rétif aux faux semblants et à la duperie sociétale. Ce dernier la fera entrer doucement dans sa propre vérité.

Sa fille confiera d'ailleurs : "...certaines blessures se sont cicatrisées et je mesure aujourd'hui combien dans les mots et la musique, dans la poésie et le goût profond de la vérité et de la liberté, mes liens avec ce père hors du commun sont grands."


De la magnifique œuvre "Des enfants de Louxor " à cette chanson provocante évoquant sa mort prochaine "Tu ne m'as pas encore eu la vieille", on est emportés, portés par la beauté des mots et des notes. Dominique Dimey nous parle de son père au passé comme au présent nous livrant quelques secrets parmi les plus intimistes ."Il ne possédait ni de maison, ni de voiture, ni de compte en banques, il vivait au jour le jour indifférent aux choses matérielles..." .L'artiste était marié avec sa plume, son art, sa muse. Il fut empli du bonheur d'avoir retrouvé sa fille, si jolie et gracieuse à tel point qu'on parlait d'eux comme de la Belle et la Bête.

La mise en scène de Bruno Laurent est pleine de sobriété, la scénographie lumineuse de Stéphane Baquet et celle sonore ainsi que le décor accompagnent bien ce propos dramatique plein de pudeur.


Cette création Bernard Dimey: père et fille a été présentée pour la première fois à Paris au Théâtre Lepic. Elle est actuellement à l'affiche au Théâtre de l'Essaïon depuis le 21 septembre 2022, tous les mardis et mercredis à 21h.


Alors n'hésitez pas et découvrez cette belle et poétique histoire d'une rencontre entre un père, un poète illustre et rebelle et sa fille jeune actrice chanteuse en devenir !


Safia Bouadan

Théâtre de l'Essaïon

6 Rue Pierre au Lard, 75004 Paris TEL : 01 42 78 46 42


Distribution artistique

Auteure :Dominique Dimey

Mise en scène : Bruni Laurent

Avec la voix de Richard Bohringer

Pianiste : Charles Toïs

Décor : Niels Zachariasen

Lumière :Stéphane Baquet

Photographie : Jacques Legoff




Posts Récents
  • Instagram Social Icon
  • Facebook Basic Square