top of page

"Demain je vole" de Christine Bonnard , coécriture et mise en scène de Caroline Roëlands


La scène s'ouvre sur Patience, un être clownesque réfugié dans sa musique, retranché derrière son tableau et murmurant des sons incompréhensibles derrière son cadre -fenêtre. Elle est muette, elle s'exprime par ces petits cris presqu'enfantins sous son petit nez rouge. Patience se croit seule et abandonnée car elle se sent perdue et surtout mal-aimée. Enfermée dans son monde imaginaire, elle peut voir s'épanouir enfin librement son âme clownesque, riche et intense mais elle se coupe ainsi du reste du monde.

Christine Bonnard sait nous emporter dès le début dans cette fable poétique et tendre où en nourrice attendrie, elle tente d'endormir ses bébés clowns imaginaires qui sont autant de parties d'elle-même. Ils sont impatients de se réveiller pour voir le "pestacle".Mais Patience fait tout pour qu'ils dorment afin qu'elle aussi puisse s'endormir et rêver, tout en caressant son fidèle ami : son chien imaginaire Pitou.



Mais une sonnerie, puis une autre, puis une troisième viennent l'interrompre régulièrement lui envoyant des colis mystérieux. Ceux-ci vont pourtant lui ouvrir la porte d'un conte féérique dont elle est la seule héroïne, aimée, choyée, adulée par un public fasciné. Ce seul en scène coécrit et mis en scène par la talentueuse Caroline Roëlands assistée de Léa Grignon, sait nous transporter dans un ailleurs et nous faire renouer avec notre enfant intérieur. C'est poétique, touchant, enveloppant, illustré par une scénographie sobre, délicate et ciselée de Pauline Gallot et Paul Caulier Olivier. Chaque scène est auréolée d'une grille lumière soignée de Johanna Legendre accompagnée d'une bande sonore des plus charmantes. Les costumes de Jef Castaing, le décor, la création lumineuse et sonore se prêtent ainsi à merveille à cet envol collectif vers l'imaginaire.


Notre belle artiste sait nous emporter dans son monde intérieur, à la fois nostalgique, poético-tragique, drôle aussi, dans une vision charismatique. Christine Bonnard est par ailleurs reconnue pour ses jolies performances dans le genre du musical ou dramatique tel au Théâtre Dejazet dans Nonnesens, ou dans les comédies musicales -opérettes françaises d'Hervé Devolder telles Les fiancés de Loches ou La crème de Normandie ou encore dans l'incontournable pièce aux cinq Molières Edmond et adaptée en film aussi Une histoire d'amour d'Alexis Michalik. Et on la retrouve au théâtre Saint Georges ce mois d'avril 2023 avec la troupe de Lady Agatha de Cristos Mitropoulos. Christine Bonnard nous rappelle aussi parfois à travers quelques touches dramatiques cette regrettée et atypique artiste poétique et clownesque, Zouc dont on se souvient du sketch la fourmi.


Demain je vole de Christine Bonnard et Caroline Roëlands est ainsi une très belle découverte pour ce public ravi lors de la soirée des premières représentations au Studio Hébertot. Il est à l'affiche les mardis à 21h et mercredis à 19h


Demain je vole...Un seul en scène vibrant et intimiste qu'on vous encourage à suivre. Il s'envolera sûrement dans les prochains jours de mai vers le chemin étoilé du succès.


Safia Bouadan

Le Studio Hébertot

78 boulevard des Batignoles

75017 Paris

Infos-réservations : 01 42 93 13 04


Distribution artistique :

Auteures : Christine Bonnard et Caroline Roëlands

Mise en scène : Caroline Roëlands

Assistée de Léa Grignon

Scénographie -Décor/Accessoires- : Pauline Gallot et Paul Caulier Olivier

Lumières : Johanna Legendre

Costumes Jef Castaing

Phiotographie @ Birdy prod : Paul Caulier Olivier




コメント


Posts Récents
  • Instagram Social Icon
  • Facebook Basic Square
bottom of page