top of page

"Deux mains, la liberté" d'Antoine NOUEL, un récit vérité, un coup de poing en plein coeur !

Entre enfer et paradis, le Bien peut-il triompher?

Dès l'extinction des feux sur le plateau et dans la salle, la scénographie audiovisuelle et musicale choisie par le metteur en scène Antoine Nouel -aussi adaptateur et acteur de la pièce- nous conduit malgré nous vers une sordide destination, ghetto symbolique duquel nous ne sortirons pas indemnes...En effet, c'est à une plongée dans l'enfer du nazisme au cœur du QG en 1939 à laquelle nous sommes tous invités.

La mise en scène ingénieuse et précise. Elle ne laisse aucun doute sur l'esprit historique défendu par le créateur dans ce drame théâtral qui se déroule sous nos yeux. Nous devenons les témoins d'une sombre réalité pas si éloignée de nous...Nous oscillons alors entre un sentiment profond d'horreur que fait naître cette triste période et une sensation naissante de grande piété liée à la bonté du personnage principal, un médecin habité spirituellement et issu de quatre cultures, né en Estonie, naturalisé finlandais, de mère hollandaise et allemand par son père.



Tiré d'une histoire vraie, ce récit dramatique conte les tourments du docteur en thérapie manuelle, Félix Kersten, qui se trouve en 1939 projeté dans l'antre du Mal. Appelé en urgence au chevet d'un patient, il va devoir soigner l'un des pires démons officiant de très près au service d'Hitler. Nourri d'une telle foi en l'humanité, épris de justice, que doit-il faire ? Soulager les douleurs du corps et de l'esprit d'un être fou et dangereux ou tenter de relever le terrible défi d'extraire de lui le peu de Lumière qu'il garde au fond de son esprit ? En soignant le corps, peut-il sauver l'Ame du damné ?


L' écriture d'Antoine Nouel est ciselée, poétique, intense et inspirante. Comme un souffle, une prière, elle nous invite à ressentir le spirituel en nous. Sous sa plume et face à cette incarnation habitée du rôle de ce « bon Docteur », nous sommes cet homme, cette femme ou cet enfant prisonnier des camps nazis. Nous devenons ces victimes des ghettos de la mort, de ces terribles mesures d'emprisonnement sans retour engendrées par le IIIe Reich. Nous ressentons les affres de ce thérapeute contraint de guérir les maux du diable en personne. Par sa bienveillance, sa finesse d'esprit et grâce à son abnégation, il sauvera une, deux, mille vies jouant aussi la sienne... Et au bout de ce chemin sacrificiel, il tirera des griffes de la Mort, non plus dix mais cent milles victimes !

Outre l'écriture et la scénographie, le casting est très réussi : Philippe Bozo se plie à merveille à la maxime que le metteur en scène nomme l’art de déjouer. Que de plasticité dramatique ! Citons le non moins talentueux acteur Franck Lorrain, convaincant dans le rôle de l'aide de camp du Reichsführer et dont les véritables volontés restent à son insu, tournées envers l'aide à son prochain. Avec Deux mains, la liberté, Antoine Nouel, l'arrière petit fils des créateurs de génie Paul et Camille Claudel, a voulu faire émerger une vérité...

Elle est celle d'une des histoires les plus fortes et porteuses mais oubliées du 20e siècle. Le mal est ici réparé grâce à cette pièce menée de façon magistrale. Nul doute que nous, spectateurs, garderons l'empreinte de cet homme de soins et de foi que fut Félix Kersten pour les années à venir...


En cette rentrée, que vos pas s'arrêtent devant le Studio Hébertot afin de découvrir vous aussi cette pièce unique par son historicité dramatique et portée par un excellent casting.


Safia Bouadan


Avec dans la distribution artistique:

Antoine Nouel : idée originale-auteur, metteur en scène et acteur

Participation à la mise en scène Frank Baugin

Philippe Bozo : acteur

Franck Lorrain : acteur


Crédit photos Christèle Billault


Lieu et réservation

STUDIO HÉBERTOT

78 BD DES BATIGNOLLES

75017 PARIS

MÉTRO ROME ou VILLIERS

LOCATION : 01 42 93 13 04

STUDIOHEBERTOT.COM

REPRÉSENTATIONS DU 1ER SEPTEMBRE AU 6 NOVEMBRE 2022

HORAIRE : DU JEUDI AU SAMEDI À 21H00 DIMANCHE À 14H30

RELÂCHE LE 20 OCTOBRE

DURÉE 1H30

Comments


Posts Récents
  • Instagram Social Icon
  • Facebook Basic Square
bottom of page