top of page

Interview de Conevol pour son spectacle "Last Action Hypnose" au Théâtre de la Tour Eiffel.


Bonjour Conevol et merci de cette interview.


1/Nous avons eu l'occasion d'admirer votre travail au Théâtre de la Tour Eiffel ? Où est la magie,

pouvez-vous dévoiler un secret ?


L’hypnose et la magie sont deux disciplines « cousines » et pourtant tellement différentes. En magie,

on sait qu’il y a un truc, que ce n’est pas vrai et pourtant quand le tour est bien réalisé, on se laisse

prendre au jeu de la féérie...

En hypnose, il n’y a pas de truc, on place les volontaires dans un état hypnotique. Ils vont pouvoir

rêver tout en étant éveillés, ce sont des techniques que l’on emploie pour les mettre dans cet état. La

technique que j’ai personnellement développé, c’est le rire que l’on provoque... le rire est un lâcher-prise très intéressant à exploiter.







2/Comment êtes-vous devenu hypnotiseur ?


Ma première fille a eu une phase de somnambulisme, je me suis intéressé de près à ce phénomène

que je ne comprenais pas, on m’a alors parlé d’hypnose (chose que j’associais uniquement au

spectacle à l’époque...) quand j’ai compris que l’on pouvait mettre des personnes avec des

techniques dans cet état, j’ai tout de suite été fasciné... j’ai voulu apprendre.

Dans un souci de ne pas être comme les autres, j’ai beaucoup étudié seul, lu de nombreux ouvrages

de thérapeutes (J. VEROT, K. FINEL, O. LOCKERT...) mais aussi d’hypnotiseurs de street hypnose (E.

COMBE). Chacun a sa propre interprétation de l’hypnose... Je suis fier d’avoir été totalement

autodidacte dans cette apprentissage.


3/Avez vous été inspiré et quand cette voie a t-elle commencé ?


Cette voie s’est alors ouverte (il y a 11ans) je faisais des démonstrations au marché de Noël de la

commune ou j’habite dans le 77, puis très rapidement on m’a demandé de faire un show dont la

majorité des fonds a été reversé à l’école ou étudiaient mes filles, c’était il y a dix ans.

Mon inspiration, je la trouve dans ma famille avec laquelle j’ai grandi... mon grand-père était

décorateur au cinéma et m’a transmis une véritable passion pour le cinéma. J’ai toujours eu une

admiration pour le 7ème art, nos week-end familiaux étaient toujours ponctués d’anecdotes avec les

plus grandes stars de l’époque (De Funès, Fernandel, Jean Marais pour ne citer qu’eux).

L’idée de placer le cinéma au cœur du spectacle, c’est aussi une manière de lui rendre hommage.





4/Avez-vous des modèles comme le grand HOUDINI, de son vrai nom Ehrich Weisz ?


Bien sûr... Comment ne pas citer Messmer qui a su remettre l’hypnose au-devant de la scène en

proposant de la modernité dans cette discipline.

A ma façon, j’essaye aussi d’apporter –et je le dis en toute humilité- une certaine modernité.


5/Le public en très large nombre dans la salle est sous votre charme, enfin sous votre coupe

alchimique. En effet, vous nous plongez dans des aventures héroïques et fantastiques. Comment vous est venue cette idée de création de spectacle ? Quelles ont été les étapes pour les réaliser auprès d'un si grand nombre ?


La genèse de ce spectacle est due à la déception du premier spectacle que j’avais écrit il y a dix ans.

Voulant me démarquer totalement des autres hypnotiseurs, j’ai refusé de voir ce qui se faisait

ailleurs, je n’ai donc vu aucun autre spectacle d’hypnose avant de monter ce premier show.

Puis j’ai commencé à aller voir les autres shows... je me suis vite rendu compte que tous les

hypnotiseurs faisaient la même chose... moi compris.

Un jour, en regardant IRON MAN, je me suis dit que ce devait être une incroyable expérience que de

pouvoir sentir cette sensation de pouvoir voler... J’ai tout de suite eu le déclic avec l’hypnose, l’idée

était là... Pouvoir faire sentir les éléments de films aux volontaires sur scène.

Je souhaitais faire un show qui avait un sens, une histoire, une logique... On a donc réfléchi à tous les

films connus du grand public qui pouvaient être adaptés pour l’hypnose.





6/Quel est le retour des enfants qui semblent très fan autant que les grands de vos tableaux

d'aventures extraordinaires


Last Action Hypnose est un spectacle qui est résolument familial, il convient à tous les publics et les

enfants adorent le show aussi. C’est une grande fierté d’ailleurs que de voir les étoiles dans leurs

yeux à la fin du spectacle quand ils viennent demander une photo ou un autographe.

C’est un parti pris que de faire de ce spectacle, un show où toute la famille y trouve son compte y

compris les enfants. D’ailleurs, on espère bien que tout le monde dans la salle puisse retrouver son

âme d’enfant au cours de ce spectacle, aussi bien ceux sur scène que les spectateurs.


7/Quel est le retour de la presse ?

Jusqu’à présent, je n’ai malheureusement pas eu beaucoup de journalistes qui sont venus assister au

spectacle. Pourtant, tous ceux qui sont venus ont été sous le charme de ce show, les commentaires

sont toujours dithyrambiques. C’est important, cela pousse à aller plus loin, rêver plus grand.


8/ Envisagez-vous d'autres numéros dont vous avez le secret ?


Au Théâtre de la Tour Eiffel, 15 films ont été présentés pour cette grande première parisienne mais il

faut savoir que Last Action Hypnose compte aujourd’hui 27 films différents et même 30, l’été

prochain.


9/ Quelles sont les prochaines actualités ?


Fin Janvier, je jouerai une grande partie de mon show à Loury (près d’Orléans) dans le cadre du

festival Mon village invite l’humour , le Samedi 11 Février, je serai à Mortcerf dans le 77, puis fin

avril, nous partirons jouer notre spectacle à Marrakech.


D’autres dates sont actuellement encore en négociations avant la grande tournée estivale dans le

sud de la France.


Merci de vos réponses. Nous vous souhaitons de nouveaux beaux succès mérités.

Recevez aussi nos meilleurs vœux pour l'année 2023 pour les accompagner !


Je vous retourne tous mes vœux de bonheur, de santé et de réussite dans les projets. Au plaisir de se

recroiser.


Propos recueillis par Safia Bouadan



Informations sur les shows Conevol Hypnose :







Comments


Posts Récents
  • Instagram Social Icon
  • Facebook Basic Square
bottom of page