top of page

Interview croisée des acteur-rice- de la pièce mentaliste & burlesque "Opération Kortex"


1/Comment avez-vous eu l'idée de ce spectacle Opération Kortex ?

  • Katia Charmeaux : Nous cherchions à marier le burlesque et la magie, nos deux univers de cœur, mais en sortant des canevas traditionnels dans lesquels on retrouve les shows de magie, avec le plus souvent une succession de numéros…


  • François Wrobel : Et nous avons aussi cherché à ancrer cela sur un sujet de société important à nos yeux : les risques de manipulation de la vérité, à partir de la collecte ou le vol de nos données personnelles sur le web ou les réseaux sociaux


2/Comment s'est formé votre excellent binôme ? Parlez-nous de votre parcours individuel ?

  • KC : Nous venons tous les deux du monde du clown, avec une solide expérience du cabaret ou du spectacle burlesque. Nous appartenons aussi à l’Association du Rire Médecin qui fait intervenir des clowns dans de nombreux hôpitaux de France auprès des enfants malades.

  • FW : Et nous avons aussi nos petites spécialités ! Le théâtre physique et visuel pour Katia et la magie et le mentalisme en ce qui me concerne.

3/Quelles ont été les étapes de travail d'écriture et de mise en scène pour arriver à marier le style burlesque, le mentalisme, la trame dramaturgique ?

  • FW : Le spectacle a d’abord été écrit dans ses grandes lignes, autour du sujet de la manipulation du monde et des cerveaux, et les effets de magie mentale qui pouvaient l’illustrer ont été définis. Puis nous avons travaillé sur l’histoire, et notamment sur la relation des deux personnages. Et ensuite de nombreuses séances d’improvisations pour trouver les effets comiques et visuels.

  • KC : La mise en scène a été faite en commun avec deux comédiens spécialistes de l’art clownesque : Guy Lafrance et Bernard Plantié. Ils ont su merveilleusement marier les situations burlesques au propos, et intégrer la magie dans la mise en scène pour qu’elle survienne par effraction, en surprenant le public.

4/Avez-vous eu un modèle, un film qui vous a marqué ?

  • FW : Nous avons pensé à l’art traditionnel du bouffon qui révélait le tragique de la société en faisant rire. Et bien sûr aux grandes figures du clown classique, en retenant le rapport traditionnel clown blanc / auguste, avec tous ses jeux de pouvoir et de renversement du pouvoir.

  • KC : Mais nos plus grandes sources d’inspiration, nous les avons trouvées… dans l’étude des sectes et des gourous, en observant comment progressivement ils prennent le contrôle du cerveau des gens. Ce sont peu ou prou les mêmes techniques qu’utilisent désormais les officines de manipulation des idées, et nous n’avions plus qu’à les copier à notre façon.

5/Comment vous est venue l'idée de mêler dictature vue sous un angle burlesque et satirique, magie et mentalisme ?

  • KC : Nous souhaitions faire rire pour faire prendre conscience de ce qui est déjà en train de nous arriver.

  • FW : Et nous avons utilisé les techniques de la manipulation de la pensée pour illustrer cela, car finalement, le monde d’aujourd’hui rejoint la magie : il devient difficile de distinguer ce qui est vrai et ce qui est faux !

6/ Avez-vous toujours des interactions aussi chaleureuses avec votre public ?

  • FW : Le clown et le mentalisme sont deux arts qui se nourrissent de l’interaction avec le public !

  • KC : Pour autant, nous avons cherché à minimiser le nombre de spectateurs invités à venir sur scène, en privilégiant les interactions avec l’ensemble du public.

  • FW : Et nous veillons bien sûr à toujours valoriser ceux qui viennent jouer avec nous. Donc cela se passe toujours bien.

  • KC : De plus, nous adorons improviser avec les gens, rebondir sur une réaction, un rire dans la salle. Le spectacle est ainsi différent tous les soirs !

7/Quel est le retour du public ?

  • KC : Les retours sont excellents, et on a découvert en le jouant que nous parvenions à toucher tous les publics

  • FW : Opération Kortex est en effet un spectacle familial qui parle à tous à partir de 10 ans. La thématique des dérives de la manipulation de l'information s'adresse davantage aux adultes et aux adolescents, mais les plus jeunes se régalent des situations clownesques. Et la magie, qui s'invite par surprise, peut rendre fous petits et grands.

8/Celui de la presse ?

  • FW : Les premiers articles de presse ont été dans la même veine, en soulignant l’aspect familial du spectacle…

  • KC : … et aussi le côté burlesque et le caractère bluffant de nos tours. Objectif atteint !

9/Les prochains rendez-vous de Opération Kortex ?

  • KC : Après l’avoir joué près de 80 fois en région parisienne, notamment 2 belles saisons à la Folie Théâtre, nous sommes en train de monter une tournée

  • FW : Et nous travaillons aussi l’aspect pédagogique du spectacle, après une première intervention réussie en collège mêlant présentation du spectacle et conférence-débat avec les élèves sur les dangers des réseaux sociaux et de la manipulation de la vérité. Un sujet totalement d’actualité pour lequel nous sommes donc heureux d’apporter notre pierre !

10/Votre mot pour la fin ...Pas celle du monde bien sûr !

  • FW : Arrêtes de penser, vous êtes cernés !

  • KC : Et surtout, méfiez-vous des manipulateurs qui vous font croire qu’il n’y a pas de hasard dans la vie, juste des coïncidences troublantes !...


Propos de l'interview recueillis par Safia Bouadan


TEASER de la pièce Opération Kortex :



Voir aussi notre article





תגובות


Posts Récents
  • Instagram Social Icon
  • Facebook Basic Square
bottom of page