top of page

"Lennon et Mc Cartney" de Germain Récamier mis en scène par Camille Broquet. Entre fantasme réaliste et imagination tronquée, un duo réussi.





Dés notre arrivée dans la salle du théâtre du Funambule, nous sommes invités à plonger dans l'univers musical du groupe mythique formé par les Beatles. Comment ne pas avoir envie de chantonner leurs inoubliables titres ? Certains parmi le public installé chantonnent et c'est dans cette atmosphère que la scène s'ouvre sur un appartement new- yorkais au matin d'un 27 novembre 1980.


La fiction commence avec en toile de fond, un décor quasi cinématographique au cœur duquel John Lennon se meut dans son salon musical, entouré de ses mythiques guitares. Arrive son vieil ami, son frère, son complice et ennemi de création, Paul Mac Cartney.


On se trouve alors projetés dans des tableaux aux dialogues tour à tour amicaux ou acérés : une passe d'armes et de notes entre deux génies. Si ces retrouvailles sont certes imaginaires, les faits traversés sont réels.




Le duo est formé avec des acteurs chanteurs musiciens jouant en alternance -Zuriel de Peslouan ou Julien Delanoé en John Lennon et Régis Lionti ou Julien Lamassone en Paul Mac Cartney, est fort convaincant.

Teaser de la pièce avec Zuriel de Peslouan en John Lennon et Régie Lionti en Paul Mc Cartney



Ce jour-là, John Lennon est joué par Julien Delanoé, en acteur investi par l'esprit et dans la peau de l'artiste et par Julien Lamassone, bon acteur- chanteur par ailleurs, transformé ici en un Paul Mac Cartney, passionné, ami excessif et revendicateur. Les deux Beatles sont bien incarnés et malgré les dissemblances, on se laisse emportés par la magie du théâtre : on y croit !


Le livret de Germain Récamier est cousu de fil d'or car outre le fait d'être très bien écrit, il est fidèle au récit historique liant ces deux monstres de la musique pop rock anglaise, à la légende dont elle est empreinte. Les situations dramatiques, les états émotionnels, les répliques sont si bien recréés sur le plateau qu'on en est imprégnés au point de croire que tout ce qui se passe s'est réellement déroulés, comme le déroulé de la bobine d'un film sorti en «  copie zéro  ». Le part musicale et celle dramatique sont très équilibrées : l'une nourrissant l'autre.


crédit photo Julien Lamassone


La mise en scène est fine et précise, ciselée de telle manière qu'on entre presque dans l'esprit et le corps de ces deux acolytes traversant des décennies de leurs tranches de vie et des années de batailles et de succès immenses avec la naissance du mythique groupe Les Beattles. On se trouve tels des témoins curieux, voire des paparazzi , fac eaux dévoilement de leurs intimités refoulées ou exacerbées. C'est comme si c'était vrai, c'est comme au cinéma et comme dans la vie.


La scénographie audiovisuelle est recherchée et contribue à donner cet aspect réaliste à la pièce. Les tableaux tels des drames cinématographiques légers ou sombres, se succèdent accompagnés par des textes biographiques resituant l'actualité mondiale et la vie du groupe, les portraits intimes des membres et leur impact auprès de leurs fans.


crédit photos Julien Lamassone


Nous revivons l'origine de l'amitié et de la formation du duo Lennon/ Mac Cartney, ce, jusque la mort, de John Lennon. Les Beatles avant et après les Beatles ...? Qui n'a pas ainsi rêve de voir renaître ce duo légendaire ? Un véritable fantasme pour nous tous : faire perdurer le mythe immense de ces célèbres artistes et de ce groupe qui a marqué tant de générations et qui continue de laisser son empreinte inspiratrice pour celles à venir.


A la fin de la représentation, ravis, nous avons la curieuse impression d'avoir vécu un moment privilégié de connexion avec deux des artistes les plus célébrés au monde et réincarnés sous nos yeux.


Du jeudi au samedi 19h ou 21h et dimanche 15h ou 20h, le spectacle Lennon et Mc Cartney est l'affiche au théâtre le Funambule jusqu'au 9 juin. Alors précipitez-vous en famille, en groupe, en duo ou en solo afin de partager à votre tour un instant unique avec nos deux génies.


Safia Bouadan


Théâtre le Funambule

53 rue des Saules

75019 Paris

Infos et réservations : 01 42 23 88 83


Distribution artistique

Avec Zuriel de Peslouan ou Julien Delanoé : John Lennon

Et Régis Lionti ou Julien Lamassone : Paul Mac Cartney

Livret de Germain Récamier

Mise en scène de Camille Broquet

Photographie: Julien Lamassone








Comments


Posts Récents
  • Instagram Social Icon
  • Facebook Basic Square
bottom of page