Posts Récents

"Voyage au bout de la nuit" au Théâtre de la Huchette adapté du chef d'oeuvre de Louis

Evadez-vous le temps d’une soirée, avec Voyage au bout de la nuit , l’adaptation au théâtre du premier roman de Louis Ferdinand Céline sorti en 1932, prix Renaudot, dans un seul en scène interprété et mis en scène par Franck Desmedt. Ses talents de comédien ont été récompensés lors des Molière 2018, avec le prix du second rôle dans Adieu Monsieur Haffman de et mis en scène par Jean-Philippe Daguerre au Théâtre du Petit Montparnasse.

Depuis janvier 2015, il est aussi le directeur du Théâtre de la Huchette récompensé pour sa programmation éclectique et atypique dont La poupée sanglante aux sept nominations et deux Trophées aux Trophées de la Comédie Musicale, L’Ecume des jours deux nominations aux trophées et Comédiens ! Cinq trophées dont celui de la Comédie Musicale 2018. Par ce spectacle inattendu, Franck Desmedt nous transporte au tréfonds de l'âme humaine dépeinte par le récit sombre et anti-conformiste de cet anti-héros du nom de Bardamu qui subit de plein fouet l'horreur de la Grande Guerre mondiale puis celle du colonialisme africain. Il y conte ainsi sa fuite vers l'Amérique d'entre les deux guerres dont l'industrialisation montante écrase le citoyen démuni autant que la banlieue appauvrie par la misère ambiante. Cette histoire est une toile sans concession, une illustration sans équivoque possible de ces épisodes et des rôles peu reluisants joués par des supérieurs militaires lors de la Grande Guerre, par nos états nous entraînant dans un déferlement de miasmes sociétaux.

Après avoir survécu à la guerre, par une projection imaginaire, on embarque avec notre victime pour l’Afrique, puis on passe au large du Portugal. On glisse enfin pirogue africaine pour arriver brutalement dans la ville verticale : New-York, avant de retourner en région parisienne.

Les ambiances sont là, le langage, les images, la poésie de chaque phrase, l’humour, le cynisme et surtout le macabre. Le vieux médecin désabusé, portant un regard lucide sur le dérisoire de la vie, le jeune soldat, le maire du village de Noirceur, l'amour incommensurable de Bardamu pour Molly, … Franck Desmedt interprète tour à tour tous ces personnages avec une justesse touchante.

La sobriété de la mise en scène sublime la richesse des tableaux, celle des odeurs, des musiques, la sensation des climats. Cela représente une réelle gageure de résumer une telle oeuvre en seulement une heure. Et pourtant, presque tout le « voyage » est là.

"Descendre dans l'âme. Descendre toujours plus bas, toujours plus profondément pour que, dans le noir absolu, surgisse une lumière, douce, pénétrante, inattendue : voilà le pari de cette mise en scène." Soulignons l'adaptation de cette oeuvre immense par Philippe Del Socorro. La scénographie est sobre et sert le récit autant que la grille de lumières assurées par Laurent Béal .

Par cette pièce, Franck Desmedt assisté à la mise en scène par Gabrielle Serrière nous donne envie de lire, ou de relire ce chef-d’oeuvre de Louis Ferdinand Céline.

Ce seul en scène "coup de poing" est à l'affiche du mardi au samedi à 21 h au Théâtre de La Huchette.

Précipitez-vous !

A l'affiche du mardi au samedi à 21h au Théâtre de la Huchette :

Réservation : 01 43 26 38 99

mail: reservation@theatre-huchette.com

Distribution :

Interprétation et mise en scène : Franck Desmedt

Assistante mise en scène : Gabrielle Serrière

Lumières: Laurent Béal

  • Instagram Social Icon
  • Facebook Basic Square

Contact direction: londebleuecrea@gmail.com | Téléphone Association: 0652326052

SIRET :482 146 479 000 35/ Code APE: 90001Z 

Inscrite à la SCPP , la SCAM et la SACD

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now