"Volpone" de Ben Jonson adapté et mis en scène par Carine Montag: une comédie noire et truculente!


Volpone est une farce sans foi ni loi, une comédie cynique et acérée où noirceur d'âmes, trivialités et humour mènent la danse!


Force nous est de reconnaître que la comédie noire et satirique Volpone - Renard

en français-, l'oeuvre écrite du poète dramaturge Ben Jonson n'a pris aucune ride depuis 1606 où elle a été représentée pour la première fois à Londres. Aujourd'hui, elle reste tristement moderne avec ces jeux cyniques de manipulations humaines pour garder ou s'accaparer pouvoir et argent.

Ce but à atteindre se fera ici au prix des mensonges et des trahisons éhontées, sans peur ni mauvaise conscience de la part de tous les protagonistes de cette farce drolatique et cynique.


L'histoire nous décrit un puissant vieil aristocrate vénitien Volpone, pingre, rusé et manipulateur. Avec son complice et serviteur Mosca -mouche-, il va se jouer encore des faiblesses et des bassesses de ses sombres faux amis et visiteurs car tous attendant sa mort prochaine, mus par le désir d'être couchés sur son testament à venir



Carine Montag ,qui a dirigé pendant neuf ans le Festival IN du Pré Catelan au Théâtre de Verdure du Jardin de Shakespeare, sait dès le début capter son public en campant une galerie de personnages avec force noirceur et ingéniosité. Le gestus, la voix, la posture, le mouvement, le costume.. .Chaque composante dramaturgique est réfléchie selon ce que le personnage représente dans son image sociale au parfum amer.

Le rôle de Volpone est fort bien campé ici par Frédéric Roger que la metteuse en scène Carine Montag a déjà dirigé dans ses propres pièces shakespeariennes Le marchand de Venise ou encore Songe d'une nuit d'été... Le casting des rôles est vraiment bon avec un coup de coeur pour la superbe prestation d'Emmanuel Guillon dans le rôle fourbe, drôle et magnétique de Voltore. On se laisse vite prendre au jeu cynique de ces oiseaux de mauvais augure dont on suit les tribulations avec délectation tel le truculent Corbaccio -Corbeau- joué par le très talentueux Régis Chaussard. Ces hommes-animaux sont tous des sales gosses et dangereux copains de classe aussi accompagnés par la fausse, jalouse et commère malveillante du nom si bien calibré de Lady Political Would Be- jouée avec aisance par Isabelle Laffitte-... Tout est soigné dans la mise en scène des tableaux dramatiques dont les changements de décor sont à vue avec des personnages sortis tout droit du style Bouffon. Le rire qui nous vient suivant les scènes ou le ridicule du jeu des personnages adoucit ici la noirceur de l'oeuvre de Ben Jonson et celle des actes effroyables que l'on voit se dérouler sous nos yeux.



Des interactions avec les spectateurs de la salle parsèment la pièce avec les va et vient et les harangues des comédiens. La musique marque le rythme, elle est un contre point dramatique nécessaire. Le jeu théâtral est parfois ralenti accentuant la force dramaturgique de ce qui est joué. On se trouve presque projetés sur le plateau lors de la scène terrible de la pauvre jeune épouse vendue à Volpone par son mari, le vil Corbino -Corbeau-. On voudrait pouvoir sauver la victime des griffes de tous ces criminels sans foi ni loi lors de ce simulacre de procès déjà si bien entendu entre eux. Les jeux sont déjà faits et la metteuse en scène fait ainsi de nous tous des spectateurs voyeurs et impuissants.


Les scènes et la scénographie sont ainsi pensées avec finesse et relief afin de faire du public un témoin plongé au cœur de l'action comme lors de ce brillant tableau dramatique du procès dont les personnages s'exhibent en une sombre apothéose.

Courez vite découvrir entre amis, en famille ou en groupe cette comédie noire et tonifiante !

Safia Bouadan



A l'affiche au Café de la Gare:

41 rue du Temple

75004 Paris

Metro Rambuteau/Hôtel de Ville

Location 01 42 78 52 51

Et sur le site https://www.cdlg.org


Dates de représentations

Depuis le 16 octobre, chaque samedi et dimanche à 15H.

Vacances de Noël, du lundi au jeudi à 15h et du lundi au dimanche à 15 h, aux congés de février Relâches les 25, 26 décembre et Ier et 2 janvier 2022

Distribution artistique:

Auteur :Ben Jonson

Adaptation libre et mise en scène : Carine Montag

Arrangements musicaux de Paul Montag

Artistes : Frédéric Roger, François Bérard ou Richard Delestre, Emmanuel Guillon, Régis Chaussard, Philippe Manesse ou Arnaud Bruyère, Isabelle Laffitte, Patrick Courtois ou Rémi Goutalier, Timothée Manesse, Carine Montag.

Photographie de plateau: Philippe Escalier


TEASER DE LA PIECE :


Posts Récents
  • Instagram Social Icon
  • Facebook Basic Square